Grande vente de matériel éducatif

Je dois faire de la place dans le sous-sol. Ma fille doit laisser sa chambre à l’étage pour sa soeur qui elle laissera sa chambre pour son frère qui lui laissera son coin de notre chambre pour sa nouvelle soeur qui s’en vient.

Comme ma bilbiothèque de l’école de rang prend une grande pièce et demie au sous-sol, je dois réduire cet envahissement pour y installer l’aînée. Puisque la section livres scolaires est officiellement fermée, je peux me permettre de me débarrasser des manuels, guides et cahiers que je n’utiliserai pas directement pour mes enfants ou mon travail (cours privés, animations).

C’est un pincement au coeur important. J’affectionnais particulièrement ma collection imposante. Mais des choix de vie s’imposent pour cette petite crevette qui s’est installée miraculeusement en moi.

Donc la fin de semaine du 9-10-11 juin, de 10h à 16h, je fais une GRANDE VENTE de livres scolaires et autres jouets ou matériel chez moi. Je vous attends en grand nombre, il faut que ça parte.

(adresse en privé)

La naïveté et la générosité font perdre de l’argent

Je fais confiance aux gens. J’ai tendance à penser d’emblée que tout le monde il est beau, il est gentil…

Mais malheureusement certains profitent de cette naïveté.

Alors les autres sont privés de quelque chose pour une personne qui a mal agi.

Avec ma bibliothèque de l’école de rang, celle avec laquelle j’envoyais des colis il y a un an, j’étais généralement prudente. Une des règles que j’avais était d’envoyer un seul document pour le premier envoi. Lorsque celui-ci était retourné et les frais de poste payés, je pouvais désormais faire confiance totalement et poster jusqu’à deux boîtes de documents par adresse en même temps.

En septembre 2015, j’ai eu une nouvelle abonnée qui avait besoin de documents. J’ai fait confiance et j’ai négligé cette règle de base du premier document. J’ai posté deux boîtes pleines à des frais de poste très élevés. Il faut savoir que je paie les frais de poste à l’envoi et que les abonnés me remboursent en mettant les sous dans la boîte lors du retour des documents.

J’ai dû envoyer plusieurs messages pour que le colis revienne. Il faut savoir que le prêt était d’un mois, la date de retour étant inscrite sur la lettre d’accompagnement. Il a fini par revenir avec plus d’un an de retard. Il faut savoir encore que je ne charge pas de frais de retard (je suis une bonne pâte, je comprends qu’un paquet de choses peuvent arriver).  Là cependant, il manquait trois documents dans les boîtes et parmi ceux retournés, quatre au moins avaient été écrits dedans. Aucun paiement n’était inclus, ni pour les frais de poste, ni pour les dommages faits aux documents comme il avait été convenu.

J’ai opéré la bibliothèque pendant plus de dix ans. En dix ans il y avait eu un colis perdu par Postes Canada et un seul petit livre jamais retourné. En dix ans, faire confiance m’avait porté chance. Là, ma dernière abonnée, car il faut savoir que le service postal de la bibliothèque a fermé en octobre 2015, est celle qui m’a privée d’un montant substantiel. Je garde donc un goût amer, une fois le service fermé. On ne pourra pas dire que cela se termine sur une bonne note.

Cela me désole aussi parce que ma bibliothèque est un organisme à but non lucratif. Que les documents sont payés de ma poche pour utilisation par mes enfants et partagés au public d’école-maison par simple bonheur de partager.

Si cette personne se reconnaît, si vous reconnaissez cette personne, svp dites-lui de retourner les documents et de payer son dû. Question que je retrouve enfin ma naïveté. Merci.

On repart autrement

La bibliothèque de l’école de rang, que j’avais mise sur pied il y a plus de dix ans, change de robe. Oui à l’automne j’ai fermé la section livres scolaires. Je n’avais plus le temps ni l’argent de garder cette portion à jour, tant la popularité et les nouvelles parutions augmentaient à un rythme effréné.

La réflexion a continué de faire son chemin quant à la suite à donner à ce projet que j’avais mis au monde, chéri et fait tant grandir qu’il était devenu difficile de suffire à la demande.

Aujourd’hui, j’ai décidé de lui donner une seconde vie autrement. À partir du 27 juin, il sera possible de prendre rendez-vous  pour une consultation dans ma bibliothèque, pour du soutien à la planification ou tout simplement pour une bonne jasette afin de se faire rassurer dans ses choix et parcours en école maison. Donc je pourrai encore prêter des documents mais en personne, pas par la poste. Je sais que ce n’est pas évident, certains habitent bien loin de mon coin de campagne, mais je dois aussi miser sur ma santé mentale, et le stress généré par les colis que je n’ai pas le temps de faire est trop difficile à supporter.  De plus les documents disponibles seront ceux qui sont là, sur place, et c’est tout. Je ne vais pas faire des pieds et des mains pour acheter les ressources désirées par chaque personne. Mais je mettrai à la disposition de vous tous, charmants éducateurs-maison, ma bibliothèque pour consultation et potentiellement emprunt.

Si un emprunt de documents s’avère nécessaire, une cotisation sera demandée afin de permettre le bon fonctionnement du service et l’achat de nouveaux documents. Les tarifs seront communiqués bientôt. Si seule une consultation sur place est demandée, alors une contribution volontaire sera bienvenue mais non exigée.

Les dons de documents sont toujours bienvenus. Bien sûr ils servent à enrichir l’offre à tous les parents-éducateurs. Le service postal est encore fonctionnel, alors je peux payer les frais d’envoi si vous avez des documents à donner.

Enfin, surveillez l’ouverture de la section littérature jeunesse d’ici décembre 2016! En effet, je continue d’accumuler de nombreux, très nombreux livres de littérature jeunesse et adolescente, autant en anglais qu’en français. Mon but serait de mettre la liste en ligne pour décembre 2016. Éventuellement, dans les années à venir, des trousses thématiques utilisant la  littérature jeunesse seront créées. Des projets, de nombreux projets!

Est-ce que cette nouvelle façon de faire siéra longtemps à ma vie? Nul ne le sait.  Comme je le répète souvent, l’école maison est une aventure dynamique en perpétuel changement. Les petits grandissent et commencent les apprentissages formels, les grands deviennent autonomes mais pas tant que ça, et éventuellement les très grands s’envolent vers d’autres lieux d’école post-secondaire. Comment tout ça évoluera? Restez en contact 🙂

Je suis la température

Bien oui c’est une manière de manifester son appui qui est tendance, Se déclarer « être » une chose qui a besoin de soutien.

La température va  mal. Elle fait une poussée de fièvre qui ne tombe pas. Et elle fait de la basse pression sévère, ce qui la fait pleurer et pleuvoir des larmes. Et pendant ce temps, nous contemplons tous les jours, de notre fenêtre, la grisaille des journées. Nul soleil ne nous égaie. Qu’il se réflète ou non sur la neige est presque secondaire, il est absent. Si toute la pluie tombée était tombée en neige, la pleine lune de Noël miroiterait sur la blancheur du sol, et la nuit du 24 décembre serait pure magie.

Je suis réellement comme elle, comme cette température, carrément en retard de 2 mois. Noël est dans moins d’une semaine.  Aujourd’hui nous avons clos l’année scolaire 2015. Nous avons eu vendredi dernier notre dernier club nature, là nous venons de vivre  notre dernier groupe d’anglais. Hier nous avons fêté au restaurant la dernière journée d’école de l’année. Déjà. Pourtant…

Il était temps, il était plus que temps…

Comme plusieurs d’entre vous, j’ai la langue à terre. J’ai travaillé très fort à garder le rythme pendant ces mois d’automne. Et j’ai réussi. Je suis fière de mes réalisations. Je n’ai annulé aucune activité que j’anime pour cause d’épuisement. Mais il doit bien y avoir quelque chose qui en paie le prix.

Oui. La bibliothèque de l’école de rang. J’ai dû fermer mon service. Cela m’a causé une tristesse, mais pas autant qu’un soulagement. J’ai pu mettre mon énergie sur mes activités, je les ai réalisées sans les sauter et là je suis fière de moi et contente du matériel créé.

Choisir est une épreuve. Choisir est renoncer. (ça c’est de mon grand-père, ma mère me l’a rappelé dernièrement). Et j’ai mis de côté la biblio en servant un minimum pour le restant du temps des abonnements en cours. J’ai choisi l’avenir. Et je ne regrette rien.

J’ai rencontré de nouvelles familles, Wow. De belles personnes qui me font du bien. Des gens disponibles, généreux, qui ne font pas que siphonner tout ce que nous donnons, mais qui donnent en retour. Tout l’automne, cette énergie émergeant de ces nouveaux liens m’a tenue en vie. Je voulais créer pour les remercier, créer pour soutenir cette énergie nouvelle qui émanait autour de moi. Et je l’ai fait.

Il reste du chemin à faire. Il y a au moins une dizaine de centimètres de neige à rattraper. Plusieurs degrés sont encore à perdre pour arriver où l’on doit être à quelques jours de cette grande fête. Et moi je dois poster de nombreux colis en retard. Mais, malgré la fatigue extérieure, je suis heureuse de cette fin d’année. Je vis sereinement avec ma décision et mes retards. Ces derniers prouvent hors de tout doute le bien-fondé de ma décision. Alors pour pouvoir profiter pleinement de cette décision, pour pouvoir la mettre à profit afin de mieux la digérer, j’ai créé. C’est cela qui me fait sentir bien.

Maintenant, j’ai du sommeil à rattraper. J’ai une santé négligée à soigner. J’ai à reprendre un rythme humain. Je crois que je devrai laisser aller la température, la laisser seule avec ses précipitations et son manque d’éclat. Moi je vais reprendre le chemin de la prise en main et garder cette réalisation en mire pour 2016. Je vais cultiver le soleil en moi et me construire un bonhomme de neige imaginaire. Je vais rattraper le retard des deux derniers mois et commencer 2016 vivifiée peu importe l’état de la température extérieure.

Deux semaines devant nous pour souffler. La liste des choses à faire est longue, et je sais que je ne la ferai pas au complet. Mais je me lance la tête tranquille.

 

Fermeture de la Bibliothèque de l’école de rang section livres scolaires

Après près de 10 ans de travail assidu et d’achats coûteux, la Bibliothèque de l’école rang section livres scolaires ferme ses portes. Je vais honorer les abonnements jusqu’à la fin, ne vous inquiétez pas, mais je ne vais pas continuer à nourrir le service au public.

Plusieurs raisons motivent cette décision:

1- Les maisons d’édition sortent de nombreux documents et utilisent de plus en plus les nouvelles technologies. Cela devient difficile pour moi de garder à jour les ressources. Mes enfants vieillissent, et j’ai de moins en moins besoin des ressources pour les petits. Je ne fournis plus à la tâche en achats.

2- Le site est désuet, et le temps de remettre tout ça à jour me manque. J’ai de précieuses âmes charitables qui ont offert de m’aider à monter un nouveau site, mais la vie va trop vite et moi je n’arrive pas à trouver du temps pour le faire.

3- La tâche d’enseignement avec mes enfants augmente et la planification et la correction s’alourdissent. Je ne fournis plus à la tâche ici non plus. De plus j’anime des ateliers pour des groupes d’école maison et je tiens à continuer pour mes enfants et mon plaisir personnel.

4- Je dois aussi apporter un peu d’argent à la maison (en travaillant) au lieu d’en dépenser une fortune 😉 Le bénévolat c’est bien beau mais ça ne nourrit pas une famille nombreuse.

5- Lors des périodes de pointe (rentrée scolaire, vacances, troubles X Y Z à la maison ou avec la technologie) je n’arrive pas à répondre à la demande. Et je me sens coupable. Oui je suis de celles qui ne vivent pas très bien avec le fait de décevoir les gens. Et parfois les attentes des gens sont raides.

Je vous remercie pour votre confiance, année après année. Je vous remercie pour toutes les fois où vous avez glissé un bon mot dans les retours de colis, dans les messages ou les courriels. Cela fait chaud au coeur. Certaines cartes trônent encore sur mes tablettes 😉

Il y aura probablement une suite à cette bibliothèque, un autre projet est dans l’air, mais pour l’instant ce sera honorer les derniers abonnements et fermer boutique.

Annonce pour la Bibliothèque de l’école de rang

La Bibliothèque de l’école de rang a changé d’image pour son site, mais le fonctionnement est toujours le même. Les repères n’ont pas changé de place. Si vous ne connaissez pas encore mon service, prenez deux minutes pour lire cet article: La Bibliothèque de l’école de rang toujours là pour vous!

Les tarifs d’abonnement sont maintenant de 20$ annuellement (avec des frais de 1,10$ pour la facture Paypal). Les frais de poste ont un peu augmenté, il vous en coûtera maintenant de 2,50$ à 5,50$ (assurance incluse) pour la livraison (et le retour inclus) d’une boîte de 5kg de documents.

Elle s’est garnie encore de nombreux, nombreux volumes dans les dernières années. Elle occupe présentement une pièce complète de ma maison.  Malheureusement pour la biblio et heureusement pour notre famille, la famille aussi s’est agrandie de nombreux enfants. Et donc le temps pour lister tous ces documents a manqué. Ce qui fait que plusieurs documents ne sont pas encore entrés dans la base de données. Mais ils sont disponibles à l’emprunt, il suffit de me demander ce que vous cherchez et je vous dirai si je l’ai.

La bibliothèque accepte toujours les dons de livres dont la communauté d’école maison pourrait profiter. Si jamais je possède déjà ces livres, je vais les vendre pour acheter de nouveaux documents. J’accepte aussi des dons en argent. J’achète en général de deux à trois mille dollars de livres scolaires par année pour les besoins de mes enfants. Je les rends ensuite disponibles pour les emprunteurs.  Donc toute aide pour remplir cette bibliothèque est appréciée.

Il me fait toujours un grand plaisir de répondre à vos questions, demandes de conseil sur le choix du matériel éducatif pour vos enfants. Avec des enfants doués, en difficulté d’apprentissage et «normaux», de la fin du secondaire à la prime enfance, avec mes 13 années bien comptées d’expérience en école maison, je peux vous aiguiller, mais je ne peux pas choisir pour vous, car seule vous connaissez votre aventure au quotidien.  Et il faut être un peu patient, cela peut prendre jusqu’à deux ou trois semaines pour obtenir une réponse de ma part. Mais je réponds.

J’espère pouvoir en venir cet été à chercher un nouveau système de gestion des livres. Je dois faire la chambre de ma grande fille dans ma pièce de bibliothèque. je dois donc réaménager l’espace au sous-sol. Je vais probablement essayer d’en profiter pour réorganiser le site en même temps. MAIS comme je suis nulle en informatique, je ne sais pas quelles prouesses je réussirai. Si vous avez des talents dans le domaine ou connaissez quelqu’un qui pourrait donner un coup de main, bénévole bien sûr car c’est un organisme à but non lucratif, j’apprécierais.  Cette personne peut rester chez elle et chercher le meilleur moyen de lister mes livres, choisir un logiciel en ligne et me l’expliquer.

Ensuite j’aurai besoin de soutien pour l’entrée des livres dans le nouveau système de gestion. Là des jeunes qui veulent faire de l’entrée de données ou des adultes qui souhaitent donner un coup de main, toujours bénévolement, seront nécessaires, mais devront se déplacer ici, puisque les livres sont chez moi 😉

MERCI DE FAIRE PASSER LE MOT!

P.S. La bibliothèque et moi seront présents au symposium de l’AQED, le 16 mai prochain. Venez me voir pour jaser. Il sera possible de vous abonner sur place en argent comptant ou en chèque.