The Halloween Tree

Nous sommes allés voir, Lili, Mathis et moi, la pièce The Halloween Tree de Geordie Production (Théâtre D.B.Clarke, université Concordia) aujourd’hui. C’était un spectacle captivant. Classé 7 ans et plus pour le fait de frayer avec la mort à différentes époques de l’humanité, le spectacle n’est pas épeurant, dégoûtant ou violent. On peut faire le saut à certains moments, mais rien de déplacé ne survient. On trouve même le temps de rire, de sourire, de réfléchir. C’était d’un niveau d’anglais assez compréhensible pour mes enfants qui en ont saisi l’essentiel pour apprécier la pièce.

Aujourd’hui était malheureusement la septième et dernière représentation pour cette Halloween, mais si vous voyez ce titre revenir vous hanter une année prochaine, allez-y. Cette pièce vaut le détour et le billet.

L’histoire, écrite par Ray Bradbury, sera probablement au programme d’anglais de l’an prochain.

Une sortie de vacances

P1060137

Les mollets sont restés raides quelques jours.

Nous avons marché le sentier de la Gorge à Coaticook. Nous avons laissé le camion dans le stationnement sachant que le soir, ce serait impossible à restationner. Nous sommes partis en marchant à la laiterie de Coaticook pour manger notre lunch et quelques fromages et terminer notre repas par une succulente crème glacée. Nous sommes revenus en marchant, avons fait un arrêt au GloGolf pour passer le temps jusqu’à l’activité finale de Foresta Lumina où nous devions de nouveau marcher la moitié du sentier de la Gorge, de nuit. Une dizaine de kilomètres presque entièrement en montée ou en descente.

Tout ça avec un poids supplémentaire sur le dos d’une trentaine de livres pour la première marche (porte-bébé sac-à-dos de randonnée) et 25 livres supplémentaires sur la hanche pour la deuxième marche (porte-bébé Tonga).

Les jours suivants, j’avais l’air d’une vieille femme marchant péniblement à petits pas le dos courbé (hihi).

Mais ce fut plaisant. Chaque étape de cette expédition fut agréable et de longueur parfaite. Et la pleine lune nous a suivi éclairant nos pas plus que les lumières du trajet.

P1060166

P1060085 P1060086 P1060087 P1060090 P1060091 P1060094 P1060097 P1060107 P1060124 P1060126 P1060130

P1060149

P1060156 P1060157 P1060158

P1060163 P1060188 P1060186 P1060181

Détails techniques: En réservant en ligne (obligatoire pour Foresta Lumina) les deux randonnées en même temps, nous avions un rabais sur la facture finale. Nous avons réservé Foresta Lumina à 22h00, sommes finalement entrés à 22h38, avons terminé la marche vers 23h15 et ce malgré une enfant de 7 ans et un bébé de 2 ans qui avaient marché tout l’après-midi. Ce dernier a dormi contre moi presque toute la marche, il avait peur de la noirceur et de certaines animations lumineuses. Mais il enfouissait son visage dans mon chandail et est très bien passé au travers. Les poussettes sont interdites. Le Glogolf a fait peur à Elliot (2½ ans). L’extra-terrestre et le squelette l’ont empêché de terminer le parcours. Mais les autres ont adoré ce 18 trous. Lili (7½ ans) était très heureuse d’avoir son bracelet réfléchissant donné au GloGolf en payant l’activité pour marcher Foresta Lumina.

 

P1060193

Atelier au Apple Store

Avec le groupe des adolescents de notre région, une activité au Apple Store a été organisée. Les jeunes pouvaient réaliser un petit film à l’aide de matériel de montage vidéo. Ils pouvaient apporter leur propres extraits de films, leurs propres photos, ou aller pêcher sur internet selon leur scénario.

Lors de l’arrivée du groupe, les employés sont placés en haie d’honneur et applaudissent l’entrée des jeunes avec grand enthousiasme. Elliot, qui devait bien suivre à la sortie malgré son âge, était bien impressionné et a refusé le «high five» d’un employé.  Ensuite, les jeunes sont placés devant un ordi avec une tablette disponible pour prendre des photos ou aller sur internet. L’ordinateur leur permet le montage vidéo. On leur offre un beau t-shirt, qu’ils sont obligés d’enfiler… Lors du départ, on enregistre leur vidéo sur support USB-bracelet offert à chacun d’entre eux aussi.

Lucie-Maud a souvent fait du montage vidéo avec tous les petits films que les enfants s’amusaient à faire plus jeunes. Mathis-Alexis fait du Stop Motion régulièrement, surtout avec la nouvelle caméra qu’il a reçue à Noël. Mais Yann-Salomon n’avait jamais touché à de tels logiciels. Disons que la technologie ce n’est pas sa force. Il a trouvé cela difficile, mais il s’est bien amusé malgré tout et a pu se débrouiller. Contrairement au film de Lucie et Mathis (ils se sont mis ensemble pour l’activité) qui avait un scénario: un début,un  milieu et une fin, Yann a plutôt fait un diaporama de photos sans but. Il a tenté de faire des effets spéciaux interminables. Mais les efforts qu’il a fournis étaient clairement visibles et ils ont porté fruit. Je l’ai trouvé assez persévérant.

P1050766P1050767

Ce fut une sortie réussie et intéressante. Et surtout gratuite. Ils sont sortis avec plusieurs «cadeaux» qui bien sûr servent bien plus de marketing que de cadeaux, mais l’entreprise n’est pas tenue de faire de l’éducation de la sorte et le fait tout de même. Alors on peut bien le souligner. Les employés étaient patients et de très bons pédagogues.

Les petits qui ont suivi ont commencé par faire du coloriage un peu à l’écart.

P1050760

Puis ils ont pu aller s’amuser avec des tablettes à leur hauteur avec des jeux à leur portée. Oui Lili était aux anges et est restée tranquille 45 minutes avec la bête. Elliot lui s’est amusé à toucher les boutons et ainsi faire réagir la machine de toutes sortes de façons.

P1050770 P1050771

 

Je tiens ma promesse, mais…

J’avais promis que nous sortirions plus, que nous prendrions le temps de voir des amis plus souvent, que des activités de groupe ponctueraient nos semaines. Je voulais que mes grands fréquentent plus de jeunes de leur âge. Je voulais que les plus petits vivent des expériences aussi vastes et trépidantes que les plus vieux au même âge.

Bébé ayant grandi, je voulais pouvoir donner un coup important pour stimuler les troupes, les motiver.

J’ai tenu promesse. Notre vie est riche, pleine d’action et d’expériences variées.

Je suis tellement essoufflée.

Nous sommes toujours en route pour quelque part, où une passionnante aventure nous attend.

Mais la routine nous manque. Le petit train-train quotidien calme et «plate» garde mes enfants à l’abri de la désorganisation. Présentement la vie est un chaos. Les enfants sont plus agressifs, manquent plus de respect, sont fatigués et moins coopératifs.

Même après plus de 14 ans en école maison, trouver le juste équilibre est encore une épreuve. La dynamique change avec les enfants qui vieillissent. Il arrive que mon énergie manque à l’appel.

Mais je me suis promis une chose très importante cette année: l’été est fait pour jouer comme le dit la chanson de Passe-Partout et cela sera pour moi aussi. J’ai survécu à une année scolaire sans être vraiment préparée. Je serai donc capable de le faire de nouveau. Cet été, la planification sera qu’une partie de mes semaines. Je compte bien profiter du reste de mes journées à modifier mon environnement (lire prendre soin de ma maison) pour que l’année prochaine soit facilitée et agréable.

Du travail sur moi à faire pour atteindre cet objectif.

L’Halloween sur plusieurs jours

En arrivant sur Facebook ce matin, j’ai pu voir les photos d’Halloween de plusieurs de mes amies. Et j’ai pu lire des messages de gens qui n’aiment pas cette fête.  Cela m’a fait rire, car hier soir en marchant pour la collecte des bonbons, mon mari et moi on se disait à quel point la fête traditionnelle de l’Halloween comme nous l’avons connue, avec visite aux portes, n’existait presque plus. Dans les quartiers de la ville près d’ici, une maison sur 8 environ était illuminée pour donner des bonbons. À mon village, une maison sur 12…

Moi je trouve cela dommage. J’aime beaucoup la fête d’Halloween. J’aime lorsque les enfants font preuve de créativité pour bâtir un costume digne de ce nom. J’aime que justement ils soient mis à contribution pour en faire une belle soirée. Ils doivent trouver une idée de costume, penser à sa confection ou à son achat, se déguiser et endurer le costume pendant toute la soirée (ce qui n’est pas toujours évident avec certains costumes élaborés) et ils doivent faire un effort de deux heures de marche pour obtenir un beau sac de bonbons.

Je n’achète pas de bonbons pendant l’année. Ici les bonbons sont mis en commun et partagés. Ils durent toute l’année.  Hier j’ai jeté le petit fond qui restait de l’an dernier et j’ai rempli les contenants des nouveaux bonbons. Une bonne collecte hier soir.

Je trouve cette fête moins passive que Noël. À Noël, les enfants reçoivent des cadeaux. Fini le temps où l’on devait être sage pour avoir un cadeau. Là sage, pas sage, les cadeaux sont offerts, consommés et voilà Noël est fini pour une autre année. Aucun effort de leur part, tout leur est dû. À l’Halloween, ils ont un effort de créativité et d’exercice physique. Voilà qui est mieux. Et comme ils mangent des bonbons toute l’année, ils se rappellent ce moment.

Ici souvent Lucie va prendre en charge le thème de l’année et cela va guider les déguisements. Sinon les enfants vont se chercher des possiblités très intéressantes. Nous avons aussi un lot de costumes qui sont passés d’enfant à enfant. Ces incontournables nous amènent souvent dans la nostalgie.

P1040756 P1040768

Cette année, Lucie-Maud a convaincu tout le monde d’être dans le thème de Toy Story (Histoire de jouets). Alors elle s’est acheté un déguisement de Woody, Elliot était Buzz Lightyear (il avait choisi une veste de Buzz à Walt Disney, nous avons fabriqué les ailes), Mathis était le soldat de plastique vert, Lili était Jessie et enfin Yann était la boîte de pizza de chez Pizza Planet.

P1040763 P1040765 P1040761 P1040757 P1040759

Mon mari et moi avons eu le plaisir de jouer notre propre rôle pendant la soirée, soit M. et Mme Patate 😉  La température était bonne, ce fut une très agréable soirée.

P1040769

Deux jours avant, nous étions allés nous mettre dans l’ambiance au jardin botanique. Nous avons visité l’Insectarium (ça faisait tellement longtemps, tous étaient très heureux),

P1040569 P1040598

l’exposition de citrouilles,

P1040655 P1040660 P1040674 P1040684 P1040670 P1040666

l’exposition sur les 1000 jours de la planète,

P1040700 P1040708

le parc extérieur de jeux d’Halloween pour les plus jeunes

P1040612 P1040618 P1040633 P1040636

et les lanternes chinoises le soir.

P1040715 P1040713 P1040739

Pas trop rassurés par la température en arrivant au début de l’après-midi, nous avons par la suite été surpris par le beau temps, venteux, très venteux, mais tout de même beau et agréable.  Seule déception: le nombre de lanternes avait vraiment beaucoup diminué depuis la dernière fois que nous l’avions visité. Mais beaucoup de féérie et de bonheur quand même. Un merci tout spécial à l’organisatrice, grâce à qui nous avons eu un prix de groupe et une salle pour manger, en plus de pouvoir jaser sporadiquement avec nos amis tout en visitant.

Nous avons acheté des insectes à manger à la boutique du jardin botanique.  Adeptes, par le passé, du Croque-Insectes de l’Insectarium (rencontre où l’on pouvait déguster des insectes en recettes), nous étions déçus d’apprendre que c’était terminé depuis la dernière fois que nous y étions allés. Maintenant ils vendent de petits paquets de grillons et de ténébrions au BBQ ou aux épices. Nous avons fini notre soirée d’Halloween hier soir par la dégustation de ces insectes, qui finalement ne goûtaient pas grand chose. Les enfants y ont tous gouté et Elliot en a même redemandé. C’est le genre de grignotines qu’il apprécie, faut croire.

P1040772

P1040778 P1040785 P1040782 P1040784

Et pour compléter cette période d’Halloween, et faire suite à notre visite à l’Insectarium, mardi je ferai mon club nature sur les araignées. Sans peur cependant. On en parle comme des scientifiques, sans panique et sans mauvaise blague.  Ce sera le sujet d’un prochain article sur le blogue.

Je vous laisse avec le projet de décoration d’Halloween de ma fille cette année, qui a commencé, au début octobre, à décorer pour cette fête qu’elle adore: LE MUR DES MONSTRES.

20151101_171407

 

Fête de Yann au Centre Bell

P1030901

La fête de Yann aussi est en septembre. Nous sommes allés voir les Canadiens au Centre Bell avec lui. Nous sommes allés lors de la partie intraéquipe Blancs contre Rouges le dimanche après-midi 20 septembre.  Il flottait sur un nuage, on aurait pu ne pas lui payer de siège…

P1030906 P1030922

P1030910Nous avons eu droit à un repas gastronomique gratuit : hot-dog, liqueur et chips!  Bah Elliot ça faisait son bonheur. Et après, rien de tel qu’une bonne crème glacée au soleil. Une sortie parfaite!

P1030925

Comme autres cadeaux, mon grand sportif a choisi du matériel de sport et un jeu de baseball à la Wii. Le sport, il n’y a que ça dans sa vie, dans sa bouche, dans son coeur.

En français, il travaillait la poésie. Il devait écrire un poème. Il voulait choisir le hockey comme sujet. J’AI DIT NON!!! Ça suffit, le hockey par ci, le hockey par là… je lui ai dit de choisir un autre sujet. TOUS ses travaux, textes, productions en français comme en anglais sont sur le hockey. Alors j’ai fait une marâtre de moi et je l’ai obligé à choisir autre chose…

…Il a choisi la pêche…

Mais comme le résultat est vraiment intéressant, j’ai accepté son travail 🙂

Poème Yann-Salomon_20151014_0001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Noël est passé, l’avez-vous vu?

Je cherche Noël, on me dit qu’il est passé par ici. L’avez-vous vu?

 

Blague à part, ça été rapide, court et mouvementé.

Mon mari avait congé pour deux semaines, le même congé que pour notre école. On se préparait tranquillement. Lucie-Maud a fait sa pièce de théâtre le samedi 20 décembre au soir. Très réussie. Une belle sortie en famille. Au petit matin, mon mari perdait connaissance 4 fois en s’effondrant sur le plancher de notre minuscule salle de bain. Il part en ambulance, mes parents, réveillés en pleine nuit, font 1h30 de route pour venir s’occuper des enfants pendant que je monte à l’hôpital.  Finalement plus de peur que de mal. Il a fait un gros, très gros, choc vagal. Mais diable que j’ai eu peur de passer Noël seule!

On continue les préparations tranquillement, on prend la vie doucement. Mardi le 23, nous assistons à un beau spectacle des Jeunesses musicales du Canada à l’auditorium de la Bibliothèque Nationale du Québec, à Montréal: des chants de Noël du monde entier dans Un monde pour Noël.

Puis le 24, on reçoit la famille. J’aime beaucoup cuisiner en soignant la présentation des plats de Noël. Je m’amuse de plus en plus avec la présentation. Voici quelques plats préparés cette année: un sapin de concombres sur lit de choufleur-neige, une couronne de romarin avec olives, tomates cerises et mini-bocconcini, un sapin feuilleté au pesto, une cocotte de fromage de chèvre aux amandes, Jell-O deux couleurs avec jujubes framboises, couronne de Pillsbury aux saucisses, bedons de Père Noël fromage babybell.

Jpeg Jpeg  Jpeg Jpeg  JpegJpegJpeg

 

Au 25 au matin, le Père Noël a laissé une traîne sauvage et des traîneaux aux enfants. Ils sont très heureux.

Jpeg

 

Ils ont aussi été bien gâtés par papa et maman: Elliot a reçu de beaux blocs de bois, Lili une serviette, des draps et une BD de Little Pony, Mathis et Yann chacun un fusil de pirate de Pointe-à-Callière et Lucie-Maud l’encadrement de son superbe dessin au crayon de bois de l’affiche du film Mommy.

Jpeg Jpeg Jpeg Jpeg Jpeg Jpeg

 

Même notre thème de Loup a été honoré, Lili a reçu une douce tuque de loup et Elliot un petit livre cartonné de son animal maintenant préféré.

Jpeg Jpeg

 

Pendant que les deux garçons préparent avec papa les fruits pour la traditionnelle fondue au chocolat du 25 au matin, Elliot s’amuse ferme avec Lili et Monsieur Patate, reçu la veille.

Jpeg Jpeg Jpeg

 

Finalement, en après-midi, tout le monde se met beau pour aller fêter chez mes parents. On part coucher une nuit chez eux. On « pack » tout le monde, tous les bagages, tous les cadeaux…On quitte, on roule 100 mètres, la transmission du camion refuse de passer au-delà de la 2e vitesse. Notre 2e véhicule ne loge pas toute la famille. Impossible de louer un véhicule un 25 décembre. Nous passerons donc Noël tranquilles à la maison. Les enfants sont déçus, bien sûr. Les grands-parents avaient un cadeau suprise pour eux, nous avons donc communiqué par Skype pour passer un peu de temps ensemble et pour donner nos bons voeux des fêtes et nos remerciements pour ce cadeau-surprise.  Une belle photo de remerciement est envoyée. Vive Noël par internet!

Jpeg

Mes parents nous prêtent une auto pour le restant des fêtes. Nous avons en effet deux autres partys, où nous irons en 2 autos. De belles réunions de famille, beaucoup de plaisir. À part ça, un congé calme où je peux mettre du temps, un peu de temps, sur la planification de l’école de mes enfants. Comme la neige est manquante, pas de sports d’hiver, ce qui rend tout de même ce congé tristounet.

Le 2 janvier, un beau souper entre amis clôt notre temps des fêtes. Lundi le 5 janvier, la routine reprend ses droits, non sans un petit pincement au coeur.

Noël est passé en coup de vent, il a fondu avec la neige, il a laissé des surprises agréables et moins agréables. Le camion ne sera réparé qu’en fin de mois de janvier, la routine pourra donc reprendre rapidement, nous ne sortirons pas avant un bon mois!

Bonne année 2015 à tous!

Je suis confiante, ce sera une belle année. 2014, la difficile, est derrière nous.