Densité et air chaud

Cette semaine, en science, cahier Bizz (éd. CEC) 4e année, expériences sur la densité de l’eau salée et sur le déplacement de l’air chaud.

 

Les 4 couleurs ont des quantités de sel différentes. Et on observe très bien que la plus légère se tient sur la plus lourde, la plus dense en sel se tient au bas de la moins dense. Lorsqu’on essaie de les mettre dans la paille en commençant par la plus lourde, on voit que la plus légère veut migrer au-dessus des autres et ça crée un beau mélange brun.  Expéricence bien montée, facile à réaliser et résultat évident.

 

Constater que l’air chaud se déplace vers le haut et provoque de la turbulence en le faisant. On le constate avec le tourbillon de papier et la fumée de l’encens qui monte droite lorsque pas au-dessus de la source de chaleur et en turbulence lorsqu’on la met au-dessus de l’ampoule incandescente.

Leurs hypothèses étaient justes, on était dans du connu, mais du plaisant quand même. Merci encore Isabelle.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s