Français 2e secondaire

Questionnement tellement encombrant dans ma tête présentement. Je ne sais quel chemin préconiser.

Je sais qu’en septembre je ne serai pas disponible pour quelques semaines. Je sais que mon garçon n’est pas très vaillant en ce qui a trait à l’apprentissage des langues. Je sais que les programmes avec manuels sont plus complets et favorisent réellement l’apprentissage des notions. Je sais que les cahiers d’apprentissage en français au secondaire survolent la matière. Je sais que, dans les cahiers, le jeune ne fait que remplir des trous sans réelle intégration. Je sais que la facilité de planification, d’utilisation et de correction des cahiers est bien plus grande que celle des manuels. Je sais que le programme avec manuels va probablement faire peur à mon fils (deux immenses manuels, un cahier Canada pour les réponses, un cahier de grammaire et des reproductibles à remplir). Je sais que j’aime bien les manuels Laissez-Passer. Je sais que j’aime bien les cahiers Mis-À-Jour (textes) et Déclic (grammaire). Je sais que mon fils n’aimera pas répondre dans un cahier Canada. Je sais que je n’aimerai pas corriger dans un cahier Canada. Je sais que je n’aime pas le cahier Matière première. Je sais que je n’ai pas le budget pour «essayer» un autre cahier avec achat de guide du maître.

Je sais beaucoup de choses, sans savoir lequel de manuels ou cahiers d’apprentissage permettra ET à MOI, ET à mon FILS de passer au travers de l’année avec grâce et harmonie (hahaha, on peut rêver)

19 fois Normal

C’est ce que j’ai compté sur le rapport de l’échographie cardiaque foetale. Le mot «normal» qui revient 19 fois.  Tout ce qui était important à voir a été vu. Le radiologue nous a rencontré pendant 20 secondes après l’examen, et tout ce qu’il avait à dire est que tout était parfaitement normal dans ce qu’il avait vu. Il a précisé que le reste non vu n’était que détails sans importance. Tout est de taille, flux, aspect, position, normal.

 

Il n’y a aucun mot comme malformation, irrégulier, absent, dysfonctionnel, etc.

Le texte est par ailleurs un peu complexe à comprendre, mais l’essentiel est dit: notre petite crevette va très bien!

Pour en revenir à notre école maison

Vacances, bébé, voyage, échographie,…

Et l’école maison dans tout ça?

On fait ce qu’on peut 😉

En septembre, ou peut-être octobre, selon notre énergie disponible, Elliot fera sa maternelle non-officielle, c’est-à-dire que je lui offrirai quelques activités dirigées chaque jour pour l’habituer à travailler avec nous. Oui ça sera un an d’avance, comme pour Lili (il aura 4 ans), mais sa motricité fine est très en avance et sa maturité intellectuelle est à point. Sa maturité émotionnelle, on repassera… mais comme il est à la maison, ça va passer très bien. Il est prêt et ça sera une bonne façon de lui donner de l’attention positive avec bébé qui va arriver.

Lili plongera dans sa 4e année avec facilité et bonheur. Son horaire ressemblera à s’y méprendre à celui de cette année. Trois matières de 45-60 minutes par jour (maths-français-autre), quatre jours par semaine. J’ajouterai possiblement un peu plus d’anglais, car je néglige ce côté puisqu’elle maîtrise déjà l’humour en anglais, c’est dire son niveau de compréhension.

Mathis est un élément plus difficile à cerner. En maths et en histoire, il arrivera en 3e secondaire, en sciences en 4e secondaire (eh oui il a très bien réussi son niveau 3e secondaire cette année).  En français et anglais, mmmhh 2e secondaire, mais il ne se force tellement pas que parfois il est difficile de croire qu’il est même de ce niveau. Je reviendrai éventuellement sur le matériel que j’utiliserai. Je dois encore prendre des décisions pour les langues. Je dois aussi prendre des décisions au cours de l’année pour l’obtention de ses unités pour DES. L’an prochain, il sera à la croisée des chemins à 14 ans.

Yann m’inquiète de plus en plus. Depuis plusieurs mois que j’ai l’impression qu’il n’apprend pas. Aucune nouvelle matière ne rentre dans sa tête. Enfin, en français, histoire, anglais et sciences, il sera en 3e secondaire. Eh oui pour les sciences, il doit reprendre son année (je vais utiliser un différent programme pour le garder motivé). Vraiment la matière de sciences de 3e secondaire était nettement trop difficile pour lui, mais il ne voulait rien savoir de rétrograder… En maths, il en sera à peaufiner sa 1re secondaire. Il passera en 2e secondaire en maths au cours de l’automne.

Lucie termine tranquillement de ramasser ses unités pour le DES. L’objectif est de terminer en décembre et d’entrer au Cégep en janvier. Comme sa concentration ne se donne qu’à partir de septembre, elle ferait une demie-session avec ses cours obligatoires et une autre demie-session en septembre 2018 avec ses cours de concentration. Ce sera plus relaxe pour elle et son anxiété de commencer par deux demies-sessions de Cégep. Mais la bonne nouvelle est que je n’ai aucune planification à faire pour elle. Et aucun achat immédiat. Les cahiers de l’éducation aux adultes s’achètent au moment du besoin. La mauvaise nouvelle est que les frais de scolarité du Cégep en janvier seront pas mal chers…

Voici un peu le portrait de ce qui m’attend à la prochaine rentrée scolaire. Le facteur nouveau bébé n’est pas tenu en compte ici 😉

 

La crosse aortique

Saviez-vous qu’il fallait absolument la voir à l’échographie de 20 semaines? Oui ça fait partie des gugusses à voir, compter et mesurer lors de cette échographie. Ils ne l’avaient pas vue, ça et quelques autres petits détails. Donc échographie à 23 semaines pour voir tous ces tuyaux, bouts de peau ou bidules manqués la dernière fois. C’était aujourd’hui.

La crosse aortique est encore manquante dans la liste des choses vues à cocher. Pour l’instant, cela ne semble pas trop inquiétant. Poupoune se développe bien: bonnes mesures, bons organes aux bons endroits et toujours le même sexe après une deuxième vérification probante. Mais les malformations cardiaques étant les plus fréquentes, et moi étant mère gériatrique (voir le film Le bébé de Bridget Jones, c’est devenu un running gag ici maintenant), rendez-vous pour une échographie d’urgence à Ste-Justine dans les deux prochaines semaines. Pourquoi en urgence? Parce que c’est à 23-24 semaines qu’il faut voir ça supposément. Stand by pour leur appel.

Pas d’inquiétude, juste pas vue la fameuse crosse aortique. Mais diable, un autre rv, un autre voyage à Montréal, une autre journée d’école de perdue… Cette grossesse est franchement demandante.  Il en reste moins devant qu’il y en a derrière, espérons que crevette, une fois née, sera moins exigeante.