Prendre soin de maman

Maman a un bon rhume: mal de tête, congestion, fatigue. Elle s’étend sur le divan du salon pendant que les enfants font l’école à la table de salle à manger. Petit bonhomme, 3 ans, joue avec un jeu intéressant.

Maman se place pour être confortable. Ce n’est pas évident, car le divan trois places a une armature de métal aux deux bouts pour les appuie-pieds qui lèvent. Mais avec un coussin, une couverture en boule, elle réussit à être assez à l’aise  pour fermer les yeux.

Petit bonhomme n’a plus d’intérêt pour son jeu, il veut prendre soin de maman. Il débarque de la chaise de cuisine et court vers le salon. Il grimpe sur le divan, met un genou dans les côtes de maman et lui fait une belle caresse sur la joue. Maman apprécie, mais précise que le genou cause une douleur. Petit bonhomme descend du divan et vient devant le visage de maman et lui fait des câlins, des bisous et de nombreuses caresses. Il glisse à l’oreille de maman: «Je prends soin de toi, maman, je t’aime.»

Ensuite il part chercher un toutou taureau et le glisse dans les bras de maman pour la réconforter. Une corne du taureau rentre dans le cou de maman. Il court chercher un petit canard en toutou. il le planque à deux centimètres des yeux de maman, et le fait donner plein de bisous. Petit bonhomme dépose le toutou sur la tempe de maman et repart chercher un autre toutou réconfortant. Il le dépose sur la tête de maman.

Maman a les yeux fermés. Un bruit aigu de crissement la fait réagir. «Où vas-tu avec la chaise, petit bonhomme?» «Je vais chercher le parapluie dans le haut de la garde-robe, pour toi maman, pour te mettre à l’abri.» «Non ça va petit bonhomme, merci, mais remets la chaise à sa place.» Nouveaux crissements aigus.

Puis petit bonhomme décide qu’il est lui aussi malade. Il grimpe sur le divan et se couche dans le trou créé par les genoux pliés de maman et le dossier du divan. Mais c’est inconfortable. Petit bonhomme veut le coussin sous la tête de maman. Elle refuse et lui dit de prendre une couverture, de la plier et d’en faire un coussin. Petit bonhomme descend du divan une vingtième fois, va chercher la couverture, la plie et remonte sur le divan, au creux des genoux.

Il se tourne et se retourne plusieurs fois, le divan n’est pas plus confortable pour lui que pour maman. Finalement, il descend du divan et s’en va s’occuper ailleurs. Il n’a plus le goût d’être malade, ni de prendre soin de maman. Maman, enceinte de 12 semaines, a envie de pipi. Fini la sieste, elle doit se lever et aller vider sa vessie. Le repos nécessaire sera pour une autre fois.

Une réflexion sur “Prendre soin de maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s