Compter avec les souris

p1060841

Je travaille avec un garçon de maternelle en privé chaque semaine. Nous lisons des livres ensemble et en faisons des activités. Je lui ai apporté le livre 1,2,3 souris (de Ellen Stoll Walsh), dans lequel un serpent essaie de mettre 10 souris dans un bocal et se fait finalement rouler par les souris qui se sauvent, le laissant affamé. Cet album travaille le dénombrement de 1 à 10, sans reconnaissance visuelle des chiffres. Nous avons colorié le serpent selon une alternance régulière des couleurs comme dans les illustrations. J’ai utilisé ce serpent, mais comme il tourne, ce fut un peu difficile de faire l’alternance. Si c’était à recommencer, j’utiliserais plus celui-ci.  Puis nous avons fabriqué 10 petites souris en papier déchiré. Les queues ont été découpées en suivant aux ciseaux des lignes droites. J’ai numéroté les souris et les queues des nombres de 1 à 10, et il a dû les assembler. Enfin avec deux dés et 20 jetons de deux couleurs différentes, nous avons joué à attraper les souris. Il faut  lancer les dés et placer un jeton de notre couleur sur la souris du même nombre que la somme des dés. Lorsque les dés donnent 11, un jeton est mis sur le 1 et lorsque les dés donnent 12, on peut mettre un jeton sur n’importe quelle souris. Le premier qui attrape de ses jetons toutes les souris gagne la partie.

20161107_175128_1479349095754 20161107_175602_1479349095516

La prochaine lecture a travaillé plus le tracé des chiffres. Les chiffres (de Monique Félix) montre 10 petites souris apparaissant une après l’autre du trou du chiffre grignoté par la souris précédente. Il est possible de dénombrer et de reconnaître visuellement les chiffres. De plus on peut tracer du doigt les chiffres, car ils sont d’une bonne grosseur pour ça. Comme les souris grignotent et grignotent le papier pour faire leur chiffre, et qu’elles sont de plus en plus nombreuses, le papier devient assez mince pour que quelque chose le traverse et fasse fuir les souris, créant un effet de surprise aux enfants.

Enfin un petit travail de dénombrement et de traçage des nombres. Pour les nombres dont il ne connaissait pas le tracé, j’ai fait la forme en surligneur jaune et il a écrit par-dessus.

Nous avons travaillé sur ce thème 6 rencontres de 20 minutes. Nous avons touché pas mal de sphères de développement. Nous avons aussi eu beaucoup de plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s