Bilan de ma rencontre à la formation aux adultes

Lucie-Maud est venue avec moi pour rencontrer le conseiller pédagogique et le conseiller d’orientation de la formation aux adultes de notre commission scolaire. J’appréhendais un peu cette rencontre car Lucie est un peu mêlée dans toutes ces notions d’unités à accumuler, d’examens à passer, de cours à faire…

Pour mes questionnements, j’ai eu de bonnes et de moins bonnes nouvelles.

J’ai repoussé au plus tard possible cette visite. Lucie-Maud souhaite finir absolument à la maison (ou à distance) et ne passer que les examens en institution. Mais elle ne veut pas que l’examen compte pour 100% de la note et qu’elle doive le passer dans une classe régulière. Donc on visait le secteur adultes, et elle ne pouvait commencer qu’en septembre 2016, car le jeune doit avoir 16 ans avant le premier juillet pour s’inscrire en septembre qui suit.

Je crois que le conseiller pédagogique était un peu sceptique du bagage de Lucie-Maud. Encore une fois, nous nous sommes butées à l’ignorance du milieu scolaire face à l’école maison, et les préjugés sont sortis en premier. Je lui ai répété à plusieurs reprises que ma fille finissait sa 4e secondaire cette année, et il me répétait qu’il la classerait plus bas pour être sûr. Jusqu’à ce qu’on commence à parler de… matériel utilisé… (je vous entends rire) Lorsqu’il a su qu’elle avait travaillé avec Le Québec en deux temps (de ERPI) en histoire de 3e et 4e sec., il a été surpris. Ils utilisent ces cahiers aussi au centre de formation aux adultes… Je suis très bien tombée en faisant mon choix de cahiers. Donc pour cette matière ce sera le plus facile. Elle va passer le prétest pour vérifier si elle est prête à l’examen du Ministère et si c’est le cas, elle ira directement à l’examen du Ministère. Il est donc possible que ces unités pour le diplôme s’acquièrent très rapidement. Lucie venait de sauver 150 heures de cours juste sous le nez du conseiller. Bon, elle doit passer cet examen, mais nous avons l’été pour réviser.

En maths, comme elle est de toute façon en 3e secondaire présentement, elle fera la 4e secondaire avec eux à distance. Elle passe un test de classement à la fin de l’été pour s’assurer qu’elle est prête à faire les maths de 4e sec. Elle aura donc le temps de finir son cahier à son rythme pendant l’été. Elle réussit vraiment bien en maths (notes moyennes de 90% dans ses évaluations à la maison) mais elle va très lentement. Je la laisse aller à son rythme parce qu’elle réussit super bien ainsi. Encore une fois, lorsque le conseiller a su que nous utilisions Point de mire (de CEC), il était surpris, il connaissait le cahier et cela semblait être un bon choix, comparable aux cahiers des adultes.

En français, là le scepticisme du monsieur ne s’est pas estompé. Ma fille est forte en français. La qualité de ses phrases, de son orthographe est très satisfaisante. Comme elle termine sa 4e secondaire et qu’il est possible d’obtenir les unités de 4e secondaire par déboulement en réussissant l’examen de 5e secondaire, je souhaitais qu’elle passe cet examen-là. Mais il ne veut pas s’aventurer aussi loin. Alors ce que l’on a décidé est qu’elle passerait le test de 4e secondaire et si jamais il était très très fort, il l’enverrait tout de suite à l’examen de 5e secondaire et ça serait fini, d’une traite. Mais si sa note était correcte, elle aurait son cours de 5e secondaire à faire. J’ai trouvé ça «fair» comme entente. Malheureusement le hic est qu’il ne se donne pas ici dans notre cs, le cours de français à distance. Donc je devrai recommencer les démarches avec une autre cs après la passation du test si le besoin est de faire le cours.

Le même principe s’applique pour l’anglais. Mais dans cette matière, je crois que faire le cours de 5e secondaire sera nécessaire car, bien qu’elle soit assez bonne, il y a des manques. Mais je ne connais pas le niveau du test qu’il feront passer. Ni le niveau de stress que ma fille développera à faire 4 tests en une semaine à la fin août.

Jusque là j’étais plus que satisfaite. Mais le problème vient du fait qu’il n’y a pas de cours à option à distance. Si elle veut avoir toutes ses unités, il faudrait qu’elle fasse maths faible et maths fort de 4e et maths faible et maths fort de 5e secondaire. Un non-sens pour quelqu’un qui ne veut même pas faire de maths tout court.

Avec l’autre cs, celle qui offre les langues, il est possible de faire biologie de 5.  Elle ne souhaite pas faire de sciences mais bio passerait peut-être assez bien. En tout cas moi j’aurais du plaisir à l’aider 😉

Pour le conseiller, il n’était comme pas possible de faire Monde contemporain en 5e secondaire parce qu’il ne se donne pas aux adultes. Ce qui fait, m’a-t-il dit, que ça annulerait les unités de son cours d’histoire de 4e secondaire. Un non-sens pour moi, mais qu’il faudra vérifier avec une autre source, car je comptais bien qu’elle fasse ce cours cette année.  Pas de ECR à faire, ils ne font pas cette matière du tout aux adultes.

J’ai demandé si elle pouvait obtenir des crédits en arts pour les travaux qu’elle fait. Il m’a répondu que non, pas pour l’instant. Les cours aux adultes sont en réforme présentement. Ils rejoindront les cours du secteur jeune (régulier) par leur ressemblance d’ici deux ans selon lui. Et alors des cheminements plus personnalisés et les matières du régulier seront accessibles. Mais d’ici là, Lucie ne pourra pas faire valoir ses talents en arts pour obtenir des unités supplémentaires.

Avec le conseiller d’orientation, Lucie a parlé plus que moi cette fois-ci. Ils ont regardé ensemble les différents cégeps et profils en lien avec les arts, bien sûr. Se faire dire les choses par un autre adulte a aidé à montrer à Lucie qu’il fallait qu’elle s’informe sur certains programmes qu’elle avait d’emblée rejeter à cause de leur titre rébarbatif ou porteur d’inconnu pour elle.

Après les 4 tests de la fin août, nous aurons une meilleure vision de ce qui attend Lucie pour la prochaine année. Mais j’entrevois déjà qu’elle sera pas mal détachée de nous dans son programme. Elle tient cependant à continuer l’anglais en groupe et probablement les sciences en famille quitte à finir en 18 mois ou même 2 ans. Je serai loin de me plaindre qu’elle reste plus longtemps à mes côtés 😉

 

2 réflexions sur “Bilan de ma rencontre à la formation aux adultes

  1. Bonjour, j’aimerais savoir si pour parlez des cours par Sofad. Ma fille aura 15 ans en septembre et débutera son secondaire 4. Elle ne veut pas faire les examens du ministère.Je crois qu’elle se verra perdre 2 ans si je l’inscris aux adultes. Que me conseillez-vous ? Merci

    J'aime

    • Il faut savoir que la sofad fournit les livres pour les cours aux adultes mais ne donne pas les cours. C’est la cs qui offre les cours. Les examens sont obligatoires pour avoir un diplôme de secondaire.sans examen pas de DES possible et sans DES pas de cégep possible.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s