Les plantes de Noël

Allez hop, un dernier club nature avant Noël, on va choisir un beau petit sujet concept, léger et voilà!

Ha! La recherche pour ce thème fut des plus difficiles! Je n’ai trouvé aucun album jeunesse directement lié à une plante de Noël en français. Et un seul en anglais (je vous le présente plus bas). Bon, la date approche, les recherches tournent en rond. Comment vais-je travailler ce thème?

Finalement une idée! Nous allons fabriquer une immense carte de Noël à l’intérieur de laquelle il y aura un tableau rassemblant des informations sur chacune des plantes choisies: le gui, le houx, le sapin, le Poinsettia, le cactus de Noël et le Kalanchoé. Si les quatre premières ont des origines anciennes, légendaires en rapport avec Noël, les deux dernières ne sont populaires que parce qu’elles fleurissent à Noël et restent vertes toute l’année. D’ailleurs, comme Noël est près du solstice d’hiver, journée où la nuit est la plus longue, les plantes qui réussissent à rester vertes et à fleurir en cette période sombre de l’année sont des plantes recherchées pour illuminer la vie quotidienne, l’hiver.

Le gui 800px-Viscum_album_fruit 9451115

le sapin (baumier)  63047813.3WBJta2Z.sapin_f sapin_baumier

le kalanchoé Kalanchoe-blossfeldiana Kalanchoe-blossfeldiana4

le poinsettia  P1040900P1040902

le houx  P1040924 P1040929

le cactus de Noël  schlumbergera02g okcactusouverture-l750-h534-c

J’ai commencé l’activité par des légendes reliées aux plantes choisies. Nous étions tous assis en cercle par terre et j’ai raconté les légendes de façon un peu théâtrale pour le plaisir de voir les enfants attentifs et intéressés 🙂  Lorsque j’ai raconté la légende du gui, cueilli par un druide à serpe d’or, j’ai montré la bd d’Astérix La serpe d’or. 5_znu6gCela a permis de bien illustrer l’outil et le personnage que la plupart connaissaient. Puis j’ai étendu un drap blanc au centre du cercle et chaque enfant a pris son coin du drap, nous nous sommes levés. Comme le gui pousse en petite boule sur un autre arbre (c’est une plante parasite), lorsqu’il est cueilli, il tombe par terre. Puisqu’il est une plante sacrée, il ne doit pas toucher le sol, alors les autres druides l’attrapent à l’aide d’un drap blanc tendu. J’ai donc fait tomber des ballons gonflés sur le drap, et les enfants devaient les faire rebondir sans que ceux-ci ne tombent par terre à côté du drap. À mi-chemin dans nos légendes, cela a fait dégourdir les jambes, rire un bon coup et ensuite, nous nous sommes rassis prêts pour une autre période de contes.

Après la pause, nous avons rempli le tableau décrit plus haut. Les grands cartons étaient déjà préparés en tableau, les noms des plantes étaient inscrits en français et en anglais. Les informations à mettre au tableau étaient imprimées sur des feuilles que j’ai préalablement coupées  pour faciliter la progression de l’activité en groupe. Avec seulement mes enfants nous aurions pu les découper au fur et à mesure. Les aspects au tableau sont : le nom français commun,  le nom anglais commun, le nom scientifique (donc ici on a passé la notion de genre et d’espèce et du latin utilisé pour la nomenclature binomiale), l’origine géographique, l’information botanique, les faits intéressants et les légendes.

P1050057 P1050061 P1050062 P1050067

J’ai préparé le nombre de grands cartons qu’il y avait de familles présentes afin que chaque famille puisse repartir avec un exemplaire. Mais j’ai laissé les enfants se placer en équipe avec leurs amis pour faire l’activité sur place. Je leur donnais les petits papiers en lien avec l’aspect à parler et ils devaient essayer de les placer sous la bonne plante dans le tableau en discutant entre eux des raisons qui les poussaient à choisir cette plante. Il devait y avoir au moins un enfant sachant lire par équipe. En racontant les légendes, j’avais donné beaucoup d’informations, de vocabulaire et d’indices pour leur permettre de remplir plus facilement le tableau. Enfin je revenais sur les informations des petits papiers en reformulant et en expliquant plus en détails, ensuite ils les collaient définitivement.

Voici les petits rectangles d’informations à découper et à coller au tableau:

Version pdf: Document les plantes de Noël PDF

Version modifiable Power Point:Document les plantes de Noël Power point

Une période libre à la fin de l’activité a permis aux enfants de colorier les plantes imprimées en petites cartes (4 images par page). Ils pouvaient ainsi les découper et en décorer l’extérieur de leur carton ou encore dessiner eux-mêmes directement sur le carton les plantes à leur façon,

Voici le document des images à colorier prises directement sur le web

Version pdf: Dessins plantes pdf

Version modifiable Power Point: Dessins plantes Power Point

Les légendes et autres informations ont été trouvées sur le net et pigées dans les documents suivants: (j’ai raconté en français, avec le livre en support visuel, l’histoire du Poinsettia de Noël The Legend of The Poinsettia)

Plantes de Noël_The Legend of the Poinsettia Plantes de Noël_Leçons de choses Plantes de Noël_Le Sapin Plantes de Noël_Le gui et le houx Plantes de Noël_Christmas watching

 

3 réflexions sur “Les plantes de Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s