Short Stories or How to not end a story

Nous avons travaillé le dernier chapitre du cahier Juggling with words (éd. Grand Duc) que mes enfants ont utilisé les deux dernières années. Pour les autres enfants du nouveau groupe, j’ai numérisé le chapitre, afin qu’ils puissent travailler le même texte: A Retrieved Reformation.  Cette histoire a été écrite par O’Henry, auteur de très nombreuses nouvelles et connu dans le monde anglophone.  Ils ont eu à travailler les pages du cahier correspondant au texte: compréhension de texte, vocabulaire, grammaire et mots croisés. Mais le véritable défi a été pour eux de choisir une autre nouvelle de O’Henry sur le site suivant, de la lire et de la résumer. Je crois que ce défi était un peu osé pour certains. Les textes sont écrits dans un langage différent de ce à quoi ils sont habitués. Mais mes deux plus vieux m’ont surprise, leur compréhension générale de la trame de leur histoire était bonne. Il manquait la compréhension subtile de la chute de la nouvelle amenée par les petits indices parsemés dans le texte.

Nous avons terminé le thème par l’histoire Noppera-Boqu’ils ont dû compléter par la suite. Lors de la rencontre, les jeunes ont fait la présentation de leur résumé, de la fin de l’histoire de Noppera-Bo et ils ont écouté une touchante « short story » de O’Henry de 12 minutes mise en dessins animés par Bedtime Story.TV: The Last Leafen essayant de prédire la fin pendant le visionnement.

Les moyens ont travaillé le thème des chats. Ils ont eu à lire un poème CATS qui parle des endroits où les chats font dodo (revue Cricket feb2012).  Un poème simple, simple à comprendre et simple à travailler. Ensuite ils ont dû faire la carte mentale du poème, puis créer deux cartes mentales  sur les jouets de chats et  les activités que font les chats dans la journée.  En devoir, ils devaient choisir une des deux cartes mentales créées et écrire un poème à la manière de l’autre poème. J’ai bien aimé le résultat de Mathis, qui a d’ailleurs apprécié cette activité.

Cat's toys_20151220_0001

Toujours en devoir, ils ont eu aussi à lire le texte The Cat That Could Fly, une ‘short story’ sur le thème des chats (revue Cricket, July/August2011), répondre aux questions d’exploitation et en faire le Story map (le schéma narratif).

En rencontre, ils ont travaillé ensemble pour écrire le dialogue entre le garçon et son chat dans une courte bande dessinée.  Enfin, je leur ai donné la première page d’une histoire mettant en vedette une chatte, tirée de l’album The Third-Story Cat, et ils devaient imaginer et écrire la suite de l’histoire.  Lors de l’activité de groupe, ils ont lu leur histoire aux autres et je leur ai lu l’histoire de l’album pour comparer. J’ai trouvé leurs histoires bien écrites et intéressantes. J’étais impressionnée par cette lecture.

The paper airplane  Les plus jeunes ont aussi eu droit à leurs ‘short stories’ d’un style particulier: des ‘never-ending stories’. Nous avons commencé avec The Paper Airplane. L’histoire d’un petit enfant qui lance un avion de papier par la fenêtre, et on suit le chemin de cet avion à travers plusieurs péripéties qui le ramènent à la première scène où l’enfant le lance par la fenêtre. Après la lecture, les enfants ont eu à mettre les images de l’histoire en ordre pour prendre conscience que c’est comme une roue qui tourne: la dernière image pouvant redevenir la première image et l’histoire recommence. Puis ils ont eu à suivre les étapes de la fabrication d’un avion de papier qu’ils ont fait voler à la pause.

Why the chicken crossed the road Le deuxième livre, sur le même principe d’une histoire qui pourrait recommencer sans cesse, a été plus difficile à saisir pour eux. Je crois que les moyens auraient été un meilleur public pour cette histoire: Why the chicken crossed the road. J’ai laissé tomber le devoir en lien avec cette histoire. Ils ont eu en devoir le code secret de la poule qui pratiquait l’alphabet.

Pendant cette rencontre, les petits ont aussi travaillé avec un nouveau personnage que nous exploiterons beaucoup dans les prochaines activités de groupe: Pete the Cat. Ce petit chat bleu a conquis rapidement le coeur des enfants. Les histoires, répétitives, permettent de les utiliser facilement avec un groupe de maternelle-premier cycle du primaire. Nous avons lu le livre Rocking in my school shoes, où Pete visite les salles de l’école et y décrit l’action qu’on y fait.  Les cds qui accompagnent certains livres sont vraiment intéressants. La chanson répétitive est encore plus aisément imprégnable dans leur mémoire avec le rythme musical.  Nous l’avons écoutée deux fois, puis ils ont nommé les salles de l’école que j’avais imprimées sur des petites cartes.

Pour adapter cette histoire à notre réalité, j’ai expliqué aux enfants que puisque nous faisions l’école à la maison, il fallait faire visiter à Pete « notre » école. Et pour que la chanson continue à rimer mais qu’elle soit aussi adaptée à notre réalité, nous allions utiliser l’expression «cool shoes» plutôt que «school shoes».  Les enfants ont dessiné leur maison et nous avons identifié les pièces de la maison sur un reproductible pris sur le site Education.com. Puis ils ont choisi une des pièces de la maison pour, en devoir, écrire un petit couplet à la chanson donnant le nom de la pièce et l’action à y faire, à la manière de Pete the Cat dans l’école (extrait du livre original). Lili avait choisi la chambre à coucher.

The Bedroom

Finalement, ils ont eu à faire le plan de leur chambre à coucher avec un autre reproductible du même site.

4 réflexions sur “Short Stories or How to not end a story

  1. Quelle magnifique séquence de travail… Très intéressant Katherine.

    J’en profite pour te souhaiter une magnifique période des fêtes. Je te souhaite de recevoir autant que ce que tu as pu donner jusqu’ici!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s