Le « popcorn »

Jeudi dernier nous avions à présenter une expérience scientifique devant un groupe de familles d’école maison avec qui on fait des activités variées. Nous avons choisi d’expliquer l’éclatement du maïs soufflé et d’en servir une collation.

Le temps de trouver l’idée, il nous restait un peu moins d’une semaine pour préparer le petit exposé. Les enfants se sont séparé la tâche de présentation et chacun a pu prendre la parole. Je dois dire que le mercredi soir, la pratique générale devant papa n’était pas très efficace, et que j’étais un peu découragée, mais après une belle nuit de sommeil, la pratique de jeudi matin fut un succès. Et la présentation de l’après-midi une belle réussite!

Lili commençait l’exposé en précisant qu’on ne peut utiliser n’importe quel maïs pour faire du popcorn et qu’il existe deux éclatements différents: en champignon ou en papillon. Elle terminait son intervention en précisant que l’éclatement champignon était surtout utilisé enrobé de caramel et que l’on ajoutait du beurre et du sel sur l’éclatement papillon. Lucie expliquait ensuite la composition du grain de maïs au tableau. Après avoir précisé que l’amidon se trouve sous forme de petits sacs à l’intérieur, elle a montré une image agrandie de l’intérieur d’un grain.

Mathis a pris la relève pour expliquer le processus d’éclatement lorsque le grain est chauffé. Il a montré une feuille où l’on voit les sacs d’amidon au repos, puis gonflés d’eau lorsque chauffés et enfin éclatés.  Il a aussi appuyé ses informations d’un dessin au tableau. Lorsque les molécules d’eau sont chauffées, elle s’excitent et bougent beaucoup et changent d’état se transformant en vapeur d’eau. En prenant de l’expansion dans le grain, les molécules poussent les sacs d’amidon contre les parois du grain puis l’eau s’infiltre à l’intérieur des sacs d’amidon pour les faire gonfler et enfin éclater, ce qui entraîne la fissuration de l’enveloppe du grain. Alors que la vapeur d’eau s’échappe, l’amidon se retourne sur lui-même en séchant, ce qui donne l’aspect molletonné du popcorn.

Yann enfin propose à tous de s’approcher pour observer des grains éclater. Il explique que ce processus est très rapide (il montre une photo des étapes au ralenti) et qu’il est impossible de vraiment voir l’explosion en temps réel. Mais il fait un lien avec ce que Mathis a dit à propos des molécules d’eau qui s’excitent et demande quel sera le signe visible de cette excitation: le frémissement des grains dans le fond de la poêle (avec un peu d’huile).

Enfin on passe à la collation: popcorn papillon au beurre et sel et popcorn champignon au caramel et au fromage! Il faut bien observer les deux…et y goûter!

Voici quelques vidéos d’éclatement au ralenti:

– Slow Mo Guys video explosion au super ralenti

très courte vidéo

Discovery channel

 

Les expériences présentées par les autres familles ont bien plu aux enfants aussi: tension superficielle, encre invisible, explosion, libération de gaz carbonique, montagnes russes, pile au citron. Le plein d’idées pour des expériences simples!

Une réflexion sur “Le « popcorn »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s