Ferdinand Cheval

VINGT MILLE MOTS SOUS LES MERS 2e CYCLEDans le cahier de français de mon fils (3e année): 20 000 mots sous les mers,  il y a un texte sur Ferdinand Cheval, un facteur français qui aurait construit un véritable palais pendant 30 ans de sa vie.  Cela a piqué ma curiosité et j’ai fait une petite recherche internet pour en apprendre plus sur le sujet et voir des photos.  J’ai monté ce petit dossier que j’ai montré aux enfants, en y glissant une photo d’un bâtiment récent qui suit la même ‘folie’.  C’est vraiment impressionnant et particulier.  Tout-à-fait l’âme d’un enfant d’école maison qui mène sa vie comme il l’entend et non pour suivre la meute.  Un esprit libre et décidé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s