Le cycle de l'eau

Nous n’avions jamais abordé officiellement le cycle de l’eau…Il y a tant de choses à voir et si peu de temps!

Comme je travaille de concert avec une autre famille pour le programme d’ANKOR 3e année, et que le thème abordait cette notion, nous avons donc exploré le sujet.  Nous avons en premier lieu, juste notre famille, regardé 2 épisodes de Il était une fois… Notre Terre (L’eau précieuse en Inde:pollution de l’eau par surpopulation et L’eau précieuse au Sahel:manque d’eau – désertification).  Ensuite nous avons discuté de ces problèmes et bifurqué sur le cycle de l’eau et sur l’importance de l’eau douce pour la planète.

Yann a réagi lorsqu’il a appris qu’il buvait la même eau que les dinosaures avaient bu.  Lucie veut que nous fassions attention à la pollution pour sauver les espèces en voie de disparition vivant dans l’eau.  Et Mathis, mon scientifique cartésien, a appris le cycle de l’eau et toutes ses composantes par coeur avec tous les mots longs et compliqués.  Mais ils ont tous été surpris de voir cette donnée: 97% de l’eau est salée, et sur le 3% restant, seul 0,65%  est de l’eau douce disponible, la majeure partie de l’eau douce étant emprisonnée dans les glaciers (Copain de la Terre p. 28-29)

Pour finir, nous avons lu le livre Le voyage de l’eau, d’Éléonore Schmid aux éditions Nord-Sud.  Les aquarelles sont superbes et l’histoire n’est pas longue, mais complète.  Un autre livre trouvé à la vente de livres usagés des bibliothèques de la ville de Montéal.

Avec l’autre famille, les enfants ont réalisé 3 expériences scientifiques.  La première voulait montrer le taux de salinité de l’eau de mer, la deuxième que le sel a un impact sur la flottaison et finalement la troisième, les enfants devaient chercher comment faire de l’eau douce avec de l’eau salée et par le fait même comment récupérer le sel.

Le guide du maître faisait grand cas de ces expériences.  Il est vrai que dans une classe de 25 il doit être plus difficile de les réaliser une à la suite de l’autre.  Mais à la maison, nous avons réussi avec des enfants de 5e à première année à toutes les réaliser en 1h30 avec énormément d’interactivité.

Dans l’après-midi, les enfants devaient réaliser en équipe (tous ensemble ils sont 6) une affiche sur l’importance de l’eau douce dans le monde.  Ils ont d’abord fait un brainstorming et sont tombés d’accord sur le fait qu’ils auraient chacun une goutte sur laquelle ils feraient le dessin de leur choix.  Car ils avaient des idées bien différentes quant à la façon de faire passer le message, mais ils avaient un point en commun, tous voulaient la présence d’une goutte d’eau sur l’affiche. Le résultat fut très impressionnant.  

Arrivée à la maison, j’ai concocté un petit mot croisé avec le logiciel gratuit que j’ai trouvé sur internet (Eclipsecrossword)  On y rentre la liste des mots avec leurs définitions, et ils proposent des grilles de mots croisés avec les indices au bas.  On peut y écrire les indices en français et les accents sont pris en compte.  C’est la deuxième fois que j’utilise ce moyen pour réviser des notions et les enfants aiment bien, surtout que nous le faisons tous ensemble.  Voici le document Cycle de leau crossword

J’avais sauté ce thème l’an dernier dans le cahier de Science tech, parce que je voulais l’aborder plus en détails.  C’est fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s