Bye Kira

Aujourd’hui pas de bonne nouvelle, je fais déjà entorse à ma résolution, mais les événements arrivent sans que l’on puisse vraiment y changer quoi que ce soit. J’espère que ce sera la dernière fois de l’année, car je tiens vraiment à cette résolution…

Kira a été la complice la plus douce qui soit de notre projet d’avoir des enfants. Elle est arrivée dans notre vie alors que nous étions en démarche de fertilité et que notre moral était bien bas dû aux fausses couches à répétition. C’était notre bébé. Le seul que nous pouvions avoir à ce moment…

Elle nous suivait partout, participait à toutes nos activités. Lorsque nous regardions la télévision collés l’un contre l’autre mon mari et moi, elle tournait en rond en pleurant jusqu’à ce que nous lui laissions la place entre nous deux pour se rouler en boule sur le divan. Quand l’espace n’était pas suffisant, elle tournait en rond sur le divan avec son corps de 75 livres, en nous poussant un peu des fesses à chaque tour, jusqu’à sa satisfaction. Et là elle se couchait la tête sur mes genoux en soupirant…
Kira1.bmp

Nous étions à Montréal en appartement, avec une petite cour à l’arrière qui donnait sur la ruelle. Chaque jour, elle demandait la porte à l’heure précise où les enfants des voisins de la ruelle revenaient de l’école. Elle se postait contre la clôture, et les enfants la caressaient en pasant. Elle a toujours adoré les enfants…

Elle aurait pu être jalouse lorsque nos deux aînés sont arrivés, mais ne l’a jamais été. Elle les lèchait et se laissait embrasser. Et elle prenait part à leur jeux, mais bien que par sa taille elle bousculait beaucoup, jamais elle ne blessait, elle était très douce. Il y en a plus d’un qui a fait du cheval sur son dos…
Kira2.bmp

C’était un chien de race, un Labrador blond, qui , bien que le chenil avait garantit la lignée sans displasie de la hanche, en souffrait depuis l’âge de six ans. Depuis un an et demi, elle était incontinente, le vétérinaire disait que c’était un problème hormonal (traitement médicamenteux coûteux et quotidien jusqu’à sa mort). Alors nous ne pouvions choisir cette solution, nous avons dû la mettre dehors en permanence avec la «shed» comme abri et les lapins et les poules comme compagnie. Nous allions lui donner sa dose d’amour quotidiennement, mais nous étions bien tristes de ne plus pouvoir l’avoir dans la maison avec nous. Puis depuis un an environ, elle faisait des crises d’épilepsie régulièrement desquelles elle se sortait épuisée, souvent aveugle et sourde pour quelques 36 heures…

C’est ce qui l’a emportée cette nuit…

Je suis allée porter le sac de poubelle dans la poubelle extérieure ce matin, en pantoufles comme d’habitude, et comme je regardais la shed, un sentiment m’est venu que j’ai vite chassé. Kira n’était pas dehors malgré la belle température agréable. Je n’ai pas pu aller voir (en pantoufles!) et je suis entrée préparer le déjeuner. Quand mon mari est arrivé, il est allé nourrir les animaux et est revenu avec la triste nouvelle…

Kira3.bmp
KIRA 7 octobre 1996 – 24 janvier 2006

Je t’aime…

2 réflexions sur “Bye Kira

  1. Ohhhhhhhhh comme je suis triste pour toi…
    Perdre un animal, c’est une peine immense…
    Je pense à toi et aux enfants qui doivent être tristes aussi…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s