Cheminement particulier

La dame de la commission scolaire a appelé pour notre rendez-vous de juin qui aura lieu cet après-midi avec Jackson et ses cahiers. Je lui ai expliqué que l’école avait été plutôt tranquille comte tenu des événements difficiles. Je lui avais déjà expliqué que chez-nous l’école passait après le bien-être de vivre même si c’était considéré comme important. Elle était en accord avec ça (elle n’avait pas le choix). Elle m’a demandé si j’avais inscrit Lucie-Maud sur les fiches d’inscriptions de l’école avec le petit M pour école à la maison. Je lui ai répondu que non car elle n’était pas obligée de faire l’école avant l’an prochain, qu’elle n’avait pas encore 6 ans. «D’accord, d’accord, c’est correct» qu’elle m’a répondu voyant que j’étais informée. Mais elle s’est essayée…Malheureusement je vois qu’elle se rappelle des autres enfants et qu’il va falloir qu’ils soient déclarés. Bon de toutes façons je n’ai rien à cacher. Je leur fait vraiment l’école même quand on en fait pas. Ici la stimulation est constante et les enfants apprennent toujours. Et Lucie-Maud a une mémoire d’enfer. ALors…Elle écoute beaucoup de films, et son plaisir est de répéter les paroles. Lorsqu’elle répète un mot inconnu, elle me demande toujours ce qu’il veut dire, elle acquiert un de ces vocabulaires, c’est très intéressant de la voir. Et lorsqu’elle ne se rappelle plus de la signification d’un mot qu’elle nous a déjà demandé, elle dit:« ça veut dire quoi ce mot dont?» et nous répétons. Elle joue beaucoup à découvrir les premières lettres des mots, mais je n’ai pas encore poussé la lecture. Là elle commence à en parler et a hâte de lire. Elle reconnaît certains mots globalement comme FIN. Nous attaquerons cela plus sérieusement en septembre.

Yann-Salomon sait enfin ses couleurs. Peut-être les connaît-il depuis plus longtemps que ça, mais c’était impossible de les lui faire dire. Cette semaine, il nous a montré clairement qu’il les connaissait. Le petit ratoureux. L’école ne sera pas évidente avec lui. Tout ce qui est acadmique, il le refuse. Si on lui demande une question directe, il fait le con et répond n’importe quoi. Impossible alors de voir où il en est rendu. Son hyperactivité augmente avec ses capacités physiques, il est assez épuisant, mais si cajoleur. Contrairement à Jackson, il réussit bien dans tous les sports. COmme nous n’étions pas habitué à cela avec Jackson, nous sommes éberlués de chacun de ses exploits. Il en est très fier. Si maman avait plus d’énergie, il apprendrait dès cet été la bicyclette à deux roues. Mais maman est un peu lasse pour courir derrière pour l’instant. Et il est si fou que j’en ai peur dans mon coeur de mère quelquefois. L’autre jour, sa bicyclette se dirigeait vers le fossé et au lieu de tourner le guidon, ce qu’il maîtrise très bien, il a tout lâché, guidon et pédales, et est tombé dans le fossé de 4 pieds de creux, cul par-dessus tête enchevêtré avec bicylette… Mon coeur battait très fort. Il s’est relevé avec un grand sourire, il est parti à rire et a dit:«wow ça c’était cool hein maman!» Non ce n’était pas cool, je l’ai un peu chicané. J’ai eu tellement peur. Et avec lui c’est toujours ainsi, de surprise en surprise et sans jamais de bobos…Jusqu’à ce que…Quand je pense à sa soeur (Laetitia) qui s’est fendu le menton (plusieurs points de suture) et qui s’est fait de multiples blessures aux genoux en tombant de bicyclette. Jusqu’à tout récemment elle portait encore des genouillères et des coudières à bicyclette et roulait très lentement…

Le bébé ne marche pas encore. Mais quand c’est le cinquième on se dit que ça viendra quand ça viendra…Il parle beaucoup, évidemment beaucoup de babillage mais énormément de mots dans les bons contextes. Son plus drôle est nez qu’il dit toujours le doigt entré dedans très creux!!! Son jeu actuel est de pointer tout et il faut qu’on lui dise ce que c’est. Il demande ce qu’il désire très clairement aussi , ça nous change tellement de JAckson et de Laetitia qui n’étaient pas capables d’exprimer leurs besoins et qui ne le font pas souvent encore à 9 et 8 ans. Il comprend très bien le non mais le respecte peu. Avec son petit visage espiègle, on lui pardonne tout! il est toujours aussi adorable et petit. On lui donnerait encore 9-10 mois. Mais il est réveillé comme un enfant de son âge. Il joue beaucoup avec les jouets et toujours de la bonne façon. Il adore faire rouler les camions et voitures. Il se concentre beaucoup pour jouer, comme Lucie-Maud faisait. J’adore voir les enfants se concentrer. Les observer ainsi est extraordinaire. Un cerveau qui a si peu vécu et qui réfléchit si fort. C’est triste de voir que les deux plus vieux en n’étaient pas capables. Ils faisaient et font encore souvent les piquets car ils ne savent pas quoi faire ou comment faire. Et lui si petit se débrouille déjà si bien. C’est vraiment dans la normalité des autres que l’on perçoit les déficits des premiers. Mais avec JAckson, nous lui apprenons à ne pas focuser sur les déficits, nous lui expliquons qu’il est beaucoup plus que des problèmes. Qu’il est un beau garçon plein de qualités. Et il grandit mieux. LAetitia nous lui tenons le même discours mais ça ne colle pas. Elle est trop creux dans son monde de problèmes pour qu’on puisse l’atteindre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s